Dynadot Help

Need support for your Dynadot domains, websites, or one of our tools? Use our help article directory to find the resources you need or contact our support team to get further assistance.

Définitions

  • Le verrou de transfert de domaine, qu'est-ce que c'est ?

    Si votre domaine est en verrou de transfert de domaine, vous ne pourrez pas le transférer. Si votre domaine est verrouillé pour le transfert, cela peut être dû à plusieurs facteurs : Verrou Régistraire : C'est un verrou interne que nous, votre régistraire de domaines, plaçons sur vos domaines pour les empêcher d'être transférés ou déplacés vers un autre compte par quelqu'un d'autre que le propriétaire. Transfert Récent : Les domaines nouvellement transférés ne peuvent pas non plus être transférés à nouveau durant les 60 jours suivant le transfert d'origine, ce qui les positionne en verrou de transfert. Cela ne peut pas non plus être modifié et fait partie de la politique de l'ICANN. Note : Si vous paramétrez un verrou de transfert depuis votre compte Dynadot, c'est le premier type de verrou de transfert de domaine indiqué ci-dessus, le Verrou Régistraire. Comment déverrouiller mon domaine ? Comment configurer mon verrou de transfert par défaut ? Comment définir ou modifier le verrou de transfert de domaine par défaut d'un dossier de domaine intelligent ? Quelques sont les étapes du processus de transfert de domaine ?

  • Qu'est-ce qu'un gccTLD ?

    Un gccTLD est un domaine de premier niveau de code pays (ccTLD) considéré comme générique en raison de son utilisation et de ce qu'il représente. C'est ce que gccTLD signifie, domaine de premier niveau de code pays générique. Les gccTLDs sont vus comme génériques par les moteurs de recherche comme Google, le pays n'est pas pris en compte dans les recherches. En gros, le domaine de premier niveau (TLD) est techniquement un ccTLD, mais il est utilisé et considéré comme un gTLD, c'est donc officiellement un gccTLD ! Comme par exemple le domaine .ME du Monténégro, qui est vendu pour une utilisation personnelle, pour un blog par exemple, et il est même utilisé par des entreprises comme About.me. N'importe qui peut donc clairement enregistrer le domaine .ME, mais cela ne suffit pas à lui donner le statut de gccTLD (beaucoup de ccTLDs ne sont pas restreints). C'est la manière dont on en fait la promotion et comment il est utilisé qui lui donne ce statut. Et ce n'est pas le seul... Voici la liste complète des gccTLDs proposés par Dynadot : .BZ - Belize .CC - Îles Cocos .CO - Colombie .EU - Union Européenne .FM - États fédérés de Micronésie .IO - Territoire Britannique de l'Océan Indien .LA - Laos .ME - Monténégro .SC - Seychelles .TV - Tuvalu .WS - Samoa Plus d'informations sur les gccTLDs dans Google

  • Une collision de noms, qu'est-ce que c'est ?

    Selon l'ICANN, "une collision de noms se produit lorsqu'une tentative de résolution d'un nom utilisé dans un espace de noms privé (par exemple, en vertu d'un domaine de premier niveau non délégué ou d'un nom court non qualifié) donne lieu à une requête envoyée au système des noms de domaine (DNS) public. Lorsque les frontières administratives entre l'espace de noms privé et public se chevauchent, la résolution de noms peut entraîner des résultats inattendus ou nuisibles. Les collisions de noms ne datent pas d'hier. L'introduction de tout nouveau nom de domaine dans le DNS, qu'il s'agisse d'un TLD générique, d'un TLD de code pays ou d'un nom de domaine de deuxième niveau, crée les conditions pour que se produise éventuellement une collision de noms. Toutefois, les requêtes pour des TLD non délégués au niveau de la racine du DNS ont fait l'objet d'un regain d'attention car certaines nouvelles chaînes de TLD faisant l'objet d'une candidature pourraient être identiques à des étiquettes utilisées dans des réseaux privés. Un Internet sécurisé, stable et résilient est la priorité numéro un de l'ICANN. Par conséquent, nous nous sommes engagés à l'égard de la communauté Internet à lancer une initiative importante visant à atténuer et gérer l'occurrence de collision de noms." Vous avez peut-être remarqué que beaucoup de Bureaux d'Enregistrement de nouveaux TLDs ont récemment diffusé leurs collisions de noms de domaines. C'est le résultat d'un travail avec l'ICANN pour gérer tout problème potentiel que ces noms de domaines pourraient générer. Consultez régulièrement notre blog pour être informé des annonces de diffusion de collisions de noms.

  • Qu'est-ce qu'un domaine de troisième niveau ?

    Un domaine de troisième niveau est la partie d'un nom de domaine à gauche du point d'un domaine de deuxième niveau (SLD) considéré comme une extension de domaine. Par exemple, .CO.UK est un domaine de deuxième niveau de code pays (ccSLD) de .UK, domaine de premier niveau de code pays (ccTLD). Le bureau d'enregistrement du .UK accepte l'enregistrement de domaines .CO.UK, ".CO.UK" faisant office d'extension de domaine. Par exemple, nous possédons Dynadot.CO.UK, notre domaine de troisième niveau est donc "dynadot". Veuillez noter qu'un domaine de troisième niveau est différent d'un sous-domaine.

  • Qu'est-ce qu'un domaine de premier niveau internationalisé (IDN TLD) ?

    Un domaine de premier niveau internationalisé (IDN TLD) est un domaine de premier niveau (TLD) qui utilise des caractères autres que A à Z de l'alphabet anglais (aussi désignés comme caractères non ASCII). Les IDN TLDs autorisent, à droite du point, des caractères des alphabets arabe, chinois, ou même des caractères avec accent. Par exemple, .닷컴 est l'équivalent du .COM en coréen et .संगठन est l'équivalent du .ORG en hindi. Les IDN TLDs sont différents des Noms de Domaines Internationalisés (IDNs), car ils sont à droite du point dans le nom de domaine. Les IDNs sont à gauche du point. Les TLDs ASCII et non ASCII sont compatibles avec les IDNs. Consultez une liste des TLDs compatibles IDN et faites votre recherche sur notre page de recherche d'IDN. En plus des IDN TLDs, il y a aussi des IDN ccTLDs. Quelles extensions de domaines internationalisées proposez-vous dans d'autres langues ?Le punycode, qu'est-ce que c'est ?

  • Qu'est-ce qu'un hack de domaine ?

    Un hack de domaine (domain hack) est un domaine qui combine le nom de domaine avec le domaine de premier niveau (TLD pour former un mot ou une phrase comme ComeWith.ME ou ToutPourLa.MAISON. Il y a beaucoup de TLDs qui peuvent être utilisés pour créer des hacks de domaines. La plupart des nouveaux TLDs peuvent être utilisés pour créer des phrases ou expressions, car beaucoup sont des mots comme .CAB ou .HIPHOP. Vous pouvez créer des hacks de domaines comme GrabA.CAB ou Ilove.HIPHOP (jaimele.HIPHOP). Consultez notre liste de TLDs de hacks de domaines ou notre liste complète de TLDs pour trouver des hacks de domaine encore plus géniaux ! Vous pouvez aussi voir plus d'exemples dans notre article de blog domain hacks.

  • Qu'est-ce qu'un domaine de deuxième niveau (SLD) ?

    Un domaine de deuxième niveau (SLD) est la partie du nom de domaine à gauche du point, alors que le domaine de premier niveau (TLD) est la partie à droite du point, appelée aussi extension de domaine. Par exemple, notre nom de domaine est dynadot.com, "dynadot" est notre SLD et ".com" est notre TLD. Cette partie du nom de domaine est de "deuxième niveau" dans la hiérarchie du Système de Noms de Domaines (DNS). On considère parfois qu'un SLD (domaine de deuxième niveau) fait partie de l'extension de domaine, car certains bureaux d'enregistrement utilisent un SLD pour indiquer l'usage du TLD. Par exemple, le bureau d'enregistrement du .UK propose .CO.UK pour un usage général/commercial, .ORG.UK pour les organismes à but non lucratif et .ME.UK pour les sites internet personnels. Ces trois exemples sont appelés ccSLDs ou domaines de deuxième niveau de code pays. Veuillez aussi noter que certains régistraires n'autorisent pas les enregistrements directs sur le TLD. C'était le cas pour .UK jusqu'à ce que les enregistrements directs soient ouverts en juin 2014. Qu'est-ce qu'un domaine de troisième niveau ?Qu'est-ce qu'un sous-domaine ?

  • Que fait votre outil d'aperçu de site web ?

    Notre outil d'aperçu de site web vous montre un "instantané" de la page d'accueil de votre site internet. Quand il fait ça, il récupère la page directement sur le serveur qui héberge votre domaine, pour ne pas afficher une page stockée en cache et sans problème de propagation. Si l'aperçu de votre site internet est différent de ce que vous voyez dans votre navigateur, il vous faudra peut-être vider votre cache ou attendre que vos modifications se propagent. Apprenez comment accéder à notre outil d'aperçu de site web depuis votre compte Dynadot.

  • Qu'est-ce que l'outil Insta-Reg ?

    L'outil Insta-Reg est le moyen le plus rapide pour enregistrer des groupes de noms de domaines. Pour trouver l'outil Insta-Reg, veuillez suivre ces étapes : Connectez-vous à votre compte Dynadot. Sélectionnez "Insta-Reg" dans le menu déroulant "Outils". Pour enregistrer des noms de domaines avec cet outil, entrez les noms que vous voulez enregistrer dans le champ de recherche, séparés par des virgules ou des espaces. Assurez-vous d'avoir suffisamment d'argent sur votre compte pour payer les frais des enregistrements en effectuant un prépaiement sur votre compte. Cliquez sur "Enregistrer Maintenant" enregistrera presque immédiatement tous les noms de domaines, s'ils sont disponibles. Si un domaine n'est pas disponible, vous pouvez l'ajouter à votre liste de suivi et nous vous enverrons une notification s'il devient disponible. Cet outil enregistrera les domaines listés jusqu'à ce que votre solde de compte soit épuisé. L'outil de recherche a des limitations pouvant changer à tout moment. Les TLD suivants ne sont pas compatibles avec cet outil pour le moment : .APP, .AT, .BE, .EU, .LT, .UK, et .PL. Les enregistrements de domaines effectués avec cet outil se font sur une base premier arrivé premier servi. Les enregistrements effectués avec cet outils peuvent seulement être payés avec le solde de compte, pour éviter tout délai de traitement pendant le processus d'enregistrement groupé. New accounts are unable to use this tool at this time. Mots-clés : Enregistrement Instantané

  • Qu'est-ce que le parking de domaine ?

    Parking a domain (otherwise known as domain parking) is a strategy used to hold onto a domain name while not using it for typical email or website services. This often means having a domain name point to a placeholder web page which tells visitors that this domain has already been taken. Uses of Domain Parking 1. Placeholder PageMost people use domain parking to provide a temporary page for visitors to see while they decide what to do with their domain. It is common to use domain parking for ‘coming soon’ or ‘in development’ pages to hold the domain while a website is under development. It also used to simply have a page while the owner holds onto their domain name. For-sale landing pages are also a form of parking a domain, which lets visitors know the domain is for sale. 2. Monetization Domain parking is also sometimes used as a monetization strategy by domain investors to earn money on popular domain names. These investors rely on a combination of type-in traffic going to the domain and on-page advertising on the parked domain to make money, typically through the pay-per-click advertising model. There are a variety of tactics used to earn money while utilizing domain parking. If you are interested in domain parking, Dynadot provides this service free of charge when you register or transfer a domain name to us. Setting it up is as easy as changing your DNS setting. You can also list your domain name for sale using our for-sale landing page to attract prospects if you’re looking to sell your domain.

Previous123456789Next

PreviousNext

Vous avez encore besoin d'aide ?

Consultez nos ressources

Are you sure you want to close the chat?Chat will be closed and the chat history will be cleared.
Sorry, can't receive informationPlease move your mouse to the dialog
Chat Online
Chat en ligne0